Quelles solutions pour alimenter la batterie du véhicule électrique ?

A domicile, sur un parking public ou dans une station-service hors agglomération, cap sur les solutions envisageables actuellement  en France pour recharger la batterie d’un véhicule électrique.

Chez vous

Une simple prise domestique assure la recharge de votre voiture électrique. Si vous avez un garage privé, il suffit de laisser le véhicule branché durant la nuit, de préférence lorsque vous dormez. Car rappelons qu’il vous faut 6 heures pour alimenter une batterie d’un modèle électrique populaire.

Pour plus de rapidité et de sécurité, il est désormais conseillé de mettre en place un dispositif spécifique comme une prise d’alimentation exclusive pour de telles opérations et assurant un courant électrique de forte intensité.

Si votre voiture électrique possède une batterie de plus 22 kW, vous seriez amené à vous munir d’un boitier alimentation appelé Wallbox  et qui sert à alimenter la batterie en peu de temps.

Le coût de cet appareil hautement sécurisé est d’environ 2000€. Vous pouvez bénéficier des aides de l’Etat ou des constructeurs auto pour réduire considérablement la facture.

Il faut toutefois noter que ce dispositif n’est pas rentable si vous avez opté pour une location de voiture électrique en LLD, car une fois le contrat est terminé, vous ne pouvez ni le restituer ni le garder pour d’autres utilisations domestiques.

En habitat collectif

Le « droit à la prise » assure à tout résident d’appartement la possibilité de bénéficier d’une solution de recharge sur sa place de parking, à condition que ça soit à ses propres frais. Toutefois, la copropriété doit être informée avant toute installation. Le calcul du coût d’électricité revenant au propriétaire du véhicule sera déduit grâce à la mise en place d’un sous-compteur.

A une borne de recharge publique

Cette alternative est idéale si vous avez un contrat de location de scooter électrique et souhaitez circuler en ville. En France, la multiplication des bornes de recharge et l’application d’un bonus écologique jusqu’à 6000€ ont permis une nette augmentation des ventes des véhicules à énergies propres.

Aujourd’hui, on compte plus de 23000 points de recharges répartis dans l’hexagone et concentrés et sur les autoroutes et dans les villes à fort trafic routier.

Parmi ces bornes publiques, un nombre important assure une charge rapide grâce à une puissance supérieure à 45 kW. Ces points de recharge sont surtout recommandés pour les trajets les plus longs.

 Dans l’avenir

Demain, la recharge rapide des véhicules électriques se fera peut-être en roulant. C’est en tout cas une décision choisie par plusieurs chercheurs et ingénieurs à travers le monde.

A titre d’exemple, des scientifiques suédois ont conçu une route de 2 km, disposé d’un rail placé au milieu de la voie de circulation et qui aura pour but de transmettre l’énergie nécessaire à la batterie du véhicule électrique.

En France, les chercheurs optent au système d’induction, qui est déjà utilisé pour la recharge des Smartphones.

Des ingénieurs allemands travaillent sur l’amélioration de la technique de transformation de l’énergie solaire en énergie électrique afin de la rendre plus faisable et adaptée aux voitures.