Quelques conseils pour remplacer son kit d’embrayage

Un kit embrayage défaillant peut nuire au confort de conduite et met en danger le conducteur. Identifier ce problème ne requiert pas une connaissance particulière en mécanique. Il faut juste noter qu’il est indispensable de faire des contrôles systématiques après avoir franchi environ60 000 km. Cette pièce a une durée de vie de 150 000 km. Pour se trouver un nouveau kit ou toute autre pièce auto, il faudra connaitre certaines informations.

Identifier l’usure de son kit d’embrayage

Les différentes pièces autos dépendent les unes des autres. Elles sont appelées à fonctionner au même niveau pour une sécurité optimale de l’automobiliste. La puissance du moteur et le bon fonctionnement de la boîte de vitesse dépendent entièrement du kit embrayage. Il est composé d’un mécanisme, d’un disque et d’une butée. Le disque d’embrayage occupe la partie centrale dans cet ensemble et subit l’usure en premier. Cela peut se constater par un moteur qui ralentit, des bruits étranges et dérangeants, des vibrations et des passages difficiles à bas régime. Il ne faut pas négliger ces signes, cela entrainera très vite d’autres dégâts sur le reste des équipements mécaniques à commencer par le volant moteur. Quand un remplacement doit être envisagé, il faut donc se hâter.

Choisir les bonnes pièces

Il n’est pas difficile de trouver des revendeurs de bonnes pièces détachées sur le marché. Il est par contre intelligent de se confier à des personnes compétentes pour changer des pièces maîtresses de sa voiture. Un bon mécanicien sera toujours un bon allié. Il peut conseiller dans le choix de la référence à commander, mais surtout pour le remplacement des composants défectueux. Il y a une manière  spécifique pour ce genre de substitution même si dans certains cas, des inversions sont envisageables. On peut facilement avoir des kits embrayage pas chers sur internet mais  il faudra bien choisir son fournisseur. Des produits issus de contrefaçon ou usés sont en effet sur le marché. Pour éviter de se retrouver avec des pièces de mauvaise qualité, il vaut mieux vérifier que la boutique contactée propose une reprise. Cela garantit à l’acheteur que l’échoppe reprend sa marchandise si des avaries ou des vices cachés sont identifiés.

 

admin