Quelques conseils pour acheter un véhicule d’occasion

Vous êtes sur le point d’acheter un véhicule d’occasion ? Que ce soit auprès d’un particulier ou d’un professionnel qui offre dans l’absolu de meilleures garanties (garantie mécanique de trois mois, vices cachés…), voici quelques conseils pour éviter les arnaques en tous genres et les mauvaises surprises.

Exigez les documents de vie du véhicule

Il est indispensable d’obtenir auprès du vendeur qu’il soit un particulier ou un professionnel le dossier qui permet de retracer au mieux la vie du véhicule.
Le carnet d’entretien et les factures vous permettront de vérifier si le véhicule a correctement été entretenu suivant les préconisations du constructeur et d’avoir connaissance des réparations importantes qui ont été réalisées comme par exemple le remplacement de la courroie de distribution ou de l’embrayage.
Les factures vous donnent une idée du soin qu’a apporté le propriétaire à la voiture sur les pièces dites d’usure classique : changement des pneus, des plaquettes ou disques de frein, ligne d’échappement, suspensions, filtre de l’habitacle…
Grâce au kilométrage qui figure sur les factures, vous serez en mesure de disposer des informations nécessaires pour vérifier que le compteur kilométrique n’a pas été trafiqué.

Examinez et essayez le véhicule

Soyez particulièrement vigilant lorsque vous irez voir le véhicule. Examinez-le sous tous les angles afin de vérifier l’état général du pare-brise (présence d’éclats), de la carrosserie et du pare-chocs (coups, griffes ou rayures), des bas de caisse à la recherche d’éventuel piquetage par la rouille. Contrôlez l’état des pneus, une usure irrégulière est souvent causée par un défaut de parallélisme qui nécessitera une correction de la géométrie dans un garage.
L’habitacle ne doit pas échapper aux vérifications comme l’état de la sellerie (matière et système de réglage), le bon fonctionnement des vitres et des autres commandes (éclairage intérieur, autoradio, ventilation, climatisation, klaxon, clignotants, les phares, les essuie-glaces …). Vérifiez que tout est opérationnel !
Demandez également à ouvrir le capot pour regarder l’état général de la mécanique et contrôlez les niveaux (huiles, liquide de refroidissement, fluide de la direction assistée…).
Enfin, il est vraiment indispensable d’essayer le véhicule sur un petit parcours. En cas de réticence à vous laisser prendre le volant, faites quelques kilomètres en qualité de passager. Il s’agit de déceler d’éventuels problèmes de moteur et surtout de tester le freinage et le fonctionnement correct de la boîte de vitesse.
Enfin, posez quelques questions techniques sur les derniers entretiens effectués.
Si vous souhaitez développer vos connaissances sur les véhicules ou les actualiser, vous pouvez vous informer dans un magazine auto qui délivre de nombreuses informations sur les véhicules.

Comparez le véhicule et vérifiez sa valeur

Ne vous précipitez pas sur la première occasion venue. Prenez le temps de comparer plusieurs véhicules en prenant en compte la date de première mise en circulation, le kilométrage, les équipements. Il existe de nombreux sites internet qui vous aideront dans ce travail. Cela vous permettra également de vérifier la cohérence du prix demandé par rapport à la réalité du marché.

En conclusion, n’improvisez pas et préparez bien en amont votre visite chez le vendeur. Mettez sur le papier l’ensemble des points qu’il est nécessaire de vérifier afin de ne rien oublier. Cela vous évitera les arnaques et mauvaises surprises.