Permis moto : tout ce qu’il faut savoir avant de le passer

Tout le monde rêve de conduire une moto et de profiter des avantages qu’elle procure (facilité de déplacement, meilleure mobilité, économie d’argent…). Mais en avoir une et maîtriser la conduite de moto sont deux choses totalement différentes. On constate d’ailleurs souvent des accidents de moto causés par l’imprudence et l’ignorance du conducteur. Pour éviter ce genre de problème, le mieux est de passer son permis de conduire.

Qu’est-ce qu’un permis moto et quelle est la procédure d’inscription ?

Le permis moto permet l’usage et la conduite d’un véhicule motorisé à deux roues. Pour l’obtenir, tout candidat doit s’inscrire aux examens et remplir toutes les formalités. Selon ses besoins et sa disponibilité, il peut s’inscrire dans une moto école Paris 11 ou passer les examens en tant que candidat libre. Dans ce dernier cas, l’élève doit finaliser son inscription auprès de la préfecture de la région où il souhaite passer son examen. La formation théorique peut se faire en ligne et selon une pédagogie simple. Pour les cours présentiels, l’inscription aux épreuves théoriques et pratiques se fait au sein même de l’école. C’est cette dernière qui se chargera de transmettre l’inscription du candidat à l’ANTS.

Qu’il s’agisse d’un candidat libre ou d’un candidat inscrit dans une école, les documents à fournir pour le dossier d’inscription restent les mêmes. Ainsi, il sera demandé à l’apprenant de remplir le formulaire d’inscription et de fournir toutes les pièces administratives nécessaires : justificatif d’identité, certificat ou justificatif de domicile, 3 photos d’identité, attestation individuelle d’exemption (pour les Français âgés de moins de 25 ans), justificatif de régularité de séjour (pour les ressortissants étrangers). Une fois que l’inscription est faite, il ne reste plus qu’à activer le compte du candidat via le site de l’ANTS. Un email indiquant son numéro d’enregistrement lui sera envoyé.

Quelles sont les conditions requises pour passer le permis moto ?

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe trois catégories de permis moto. On a notamment le permis A1, le permis A2 et le permis A. Chaque catégorie est soumise à des conditions d’âge et de formation. Pour le cas du permis A1, le candidat doit impérativement avoir plus de 16 ans pour pouvoir passer l’examen. Il doit aussi justifier de 20 heures de leçons, dont 12 heures sur la route et 8 sur piste. Le permis A2 est soumis aux mêmes conditions que le permis A1, mais avec un âge minimum de 18 ans.

Si le candidat souhaite obtenir un permis A, il doit être titulaire d’un permis A2 depuis plus de 2 ans et être âgé d’au moins 20 ans. Dans tous les cas, il est important que l’apprenant réussisse toutes les épreuves (examen théorique général et épreuve pratique) pour pouvoir obtenir le fameux papier rose. Pour le permis A, les examens se déroulent en 3 étapes : l’examen du Code moto, le plateau (épreuve pratique hors circulation) et l’épreuve de circulation. Pour accéder à l’examen pratique, le candidat doit d’abord passer le code, puis le permis moto plateau. À l’issue des épreuves, il recevra son permis moto et une attestation de formation.