Les fautes éliminatoires au permis de conduire

Obtenir son permis de conduire n’est pas toujours une partie aisée. De temps à autre, des candidats sont recalés pour faute éliminatoire. Découvrez dans cet article les fautes éliminatoires au permis de conduire.

Qu’est-ce que les fautes éliminatoires ?

Si vous envisagez de passer votre permis de conduire, connaître au préalable les fautes éliminatoires vous aideront à mieux les éviter. Ce sont essentiellement les fautes qui présentent un risque direct sur votre sécurité et celle des autres. Même si vous obtenez largement plus que la moyenne requise, effectuer une seule faute éliminatoire entrainera l’échec de votre permis.

Quelles sont donc les fautes éliminatoires ?

Il existe plusieurs types de fautes éliminatoires, selon la circonstance :

Les fautes éliminatoires au départ à l’arrêt

La plupart des échecs au permis sont liées à une faute au départ. Avec le stress, vous perdez facilement les moyens. Les erreurs à éviter sont :

  • La précipitation au départ. Cela se traduit par le manquement à prendre des informations et entrainer un risque de danger pour les autres usagers de la route.
  • Se caler régulièrement ou de manière répétitive notamment sur des endroits où la circulation est importante
  • Un démarrage en cote mal réalisé (le véhicule recule de manière importante)
  • La déportation excessive vers la gauche
  • A l’arrêt, ne pas laisser assez d’espace avec le véhicule qui est devant vous.
  • Empiéter sur une autre voie de circulation

Les fautes éliminatoires avec les manœuvres

Dans vos manœuvres, la fluidité est requise. Le cas échéant, vous raterez le permis comme :

  • Heurter violemment un trottoir
  • Le risque de collision avec un autre véhicule

Les fautes éliminatoires en circulation

Pendant toute la durée de l’épreuve, restez concentré. Les fautes suivantes sont, en effet, éliminatoires :

  • Un arrêt non justifié causant un gène des autres usagers
  • Les abus de priorité ou le refus de priorité
  • S’engager dans une manœuvre qui oblige les autres conducteurs à manœuvrer
  • Le non-respect des feux et panneau de signalisation
  • S’arrêter en plein milieu d’une intersection

Les fautes éliminatoires en changement de direction

Lorsque vous changez de direction, soyez prudent pour ne pas effectuer les fautes éliminatoires suivantes :

  • Un refus de céder le passage
  • Changer de direction brusquement ou sans donner aucune information ni prendre aucune information
  • Circuler sur la voie inverse

Les fautes éliminatoires en virage

Dans les virages, il existe également des fautes à éviter :

  • Heurter un trottoir
  • Les dépassements dangereux comme franchir une ligne continue de manière prolongée
  • Une vitesse trop élevée dans les virages

Les fautes éliminatoires au cours d’un dépassement ou d’un croisement

Le croisement et le dépassement nécessitent une vigilance de votre part afin d’éviter les fautes suivantes :

  • Un refus de la priorité
  • La sortie de chaussée
  • Le risque de collision
  • Une mauvaise tenue du volant entrainant une déviation de trajectoire
  • Une vitesse excessive pouvant entrainer une déviation de trajectoire
  • Avoir un espace latéral insuffisant pendant les dépassements
  • Un dépassement dangereux comme : envisager un dépassement alors qu’un autre usager tente de vous dépasser
  • Le dépassement à gauche lorsqu’un autre véhicule va tourner à gauche
  • Franchir les lignes continues
  • Chevaucher l’axe médian de façon prolongée
  • Effectuer un dépassement qui n’est pas autorisé

Toutes ces conditions sont établies afin d’anticiper les risques et améliorer la conduite de chaque candidat au permis de conduire. Avec une bonne dose d’entrainement et de calme, vous pouvez passer votre permis sans effectuer aucune faute éliminatoire.